Exposition personnelle de Carole COLLAUDIN

Exposition Château de Pujols (33)

du 12 avril au 20 avriL


VERNISSAGE le 12 Avril à 18h30

Céramique, dessin et peinture

 

Facebookhttps://www.facebook.com/events/253537218921978/

Une exposition à ne manquer sous aucun prétexte !
Dans l’attente de vous retrouver à cette occasion, je vous prie de croire en ma sincère amitié.
Marie-Emilie SALLETTE
 

Chers collègues Maires,

Mesdames, Messieurs les Présidents des associations,

Extrait du discours de madame le Maire, Marie-Emilie SALLETTE, pour l’ouverture de l’exposition:

...Aujourd’hui, avec ses sculptures RAKU et ses tableaux grand format, Carole nous entraine dans un monde créatif et habité. 
Alchimiste de la matière, elle nous propose un univers empreint de symboles, une approche artistique un peu ésotérique.
Son imagination l’oriente vers un monde en contact direct avec la nature, vers la beauté d’un univers japonais dans lequel le lien avec la nature 
est omniprésent.
Ses peintures, dans des gammes de couleurs chaque fois différentes, dans une grande finesse de tons, créent une atmosphère apaisante, 
une note délicate et élégante empreinte de références à une nature habitée de petits êtres dignes d’un conte de fée, d’un univers fantastique.
Des peintures qui ont le raffinement d’une estampe japonaise dont elles restituent l’atmosphère et l’âme.
Un juste équilibre entre la maîtrise des techniques et l’expression des sentiments, une infinie douceur, une harmonie artistique.
Pour la création de ses sculptures RAKU, elle utilise les quatre éléments, Terre, Eau, Feu, Air dans une explosion de douceur artistique.
En effet, c’est à partir de ce procédé japonais de cuisson à basse température où les pièces émaillées subissent des chocs thermiques importants 
que l’on obtient cet aspect glacé et rugueux, ces motifs de craquelages irréguliers.
Ainsi, chaque pièce est unique et inimitable, mais, elles ont toutes un point commun : la beauté.
Carole, vous le voyez, aime le contact direct avec la matière, elle aime modeler, elle aime les formes, les matériaux et nous entraîne 
dans un monde entre le vivant et le matériel, une résonance entre poterie et poésie. Une relation fusionnelle, intime, contemplative, 
des formes insolites qui nous invitent à poser un regard neuf sur l’univers.
L’objet créé et mis en scène par l’artiste nous propose d’explorer un monde nouveau : un monde où la nature règne en maître absolu, 
un voyage au cœur de l’Empire du Soleil Levant.
Tradition et modernité, flou et forme, fragilité des choses ; beauté.
Mais, c’est aussi une réflexion sur la place de la nature dans l’art...

Quelques photos du vernissage

(Photographies : Jean-michel Lacoste)

No Comments

Post a Comment