Affaires de femmes

Trois femmes, trois Arts…

L’histoire commence dans les mains et sous les aiguilles d’une centenaire, bien décidée à occuper ses heures creuses, devenues trop nombreuses, à la confection d’écharpes. Forme et technique facile, les mains vont toutes seules, sans l’aide de l’esprit. La mémoire du corps fait son office. Les couleurs se mêlent, les couleurs s’emmêlent, au gré des envies du ciel mais la matière ne veut être que chaude, douce et douillette. Texture de nid qu’une femme s’entend à façonner. Mystérieux rituel, les écharpes changent de mains, au nom d’un accord dont les termes resteront secrets, occultés par d’autres aux intentions qui se voudraient plus rationnelles.

Elle est aux heures propices à la fabrication du sanctuaire qui habitera sa progéniture, un écrin abolissant les agressions du monde. Elle assemble, dispose, construit pour toutes ces femmes qu’elle incarne aux caprices ésotériques de la volonté irrésistible qui l’anime. Cette volonté qui l’emporte dans son vouloir et qui la rend tour à tour suave, extravagante, épouse, sensuelle, naïve, fertile, raffinée, mère, amante, louve et mante religieuse. Elle est femelle, creuset, alambic, four, terre profonde, chair et sang. Elle est aussi guérison. Son visage kaléidoscopique apparait dans le maelstrom d’une lignée de femmes disparaissant dans l’histoire de l’humain. Magie des universaux. Des sentiments contradictoires se croisent pourtant dans son cœur. Fragile de milles blessures ancestrales, émergeant des décombres d’un long chemin de résilience et de reconstruction, forte de sa nature, l’éternel féminin donne à voir sa douceur, sa joie d’être, sa puissance vitale traversant les obstacles de l’existence avec l’assurance de sa prédestination. Allégorie de femme en apothéose, elle danse, rit, soigne, chante, paie ses factures, fait l’amour et la cuisine, et recherche toujours la chaleur d’une protection caressante et harmonieuse, lisse et paisible, forte et sage. Ce corps si vivant, si fécond, si libre d’être ce qu’il est, dans ses fonctionnalités les plus prodigieuses, se pare alors des atours de la séduction confectionnés dans sa matière première de prédilection : les ingrédients du cocon.

2009

Zephie     TiphaineCecileNagateStephanie Solenn Agnes
  Catalogue de l’exposition sur demande

No Comments

Post a Comment